08 septembre, 2010


Hop, un petit pet qui fouette, et les cases d'un petit fanzine édité par mes soins il y a peu qui cause des joies du fanzinat, donc.

5 commentaires:

Ysope a dit…

héhé très drôle les joies du fanzine

Chantal a dit…

Ils puent mais continuent leurs méfaits,aux chiottes les pourris!!!!!

Manu Mane a dit…

Les joies du fanzine, ça donne envie. Non en fait lol.... Très drôle en tous cas ! : P

Troud a dit…

Le fanzinat c'est un bon moyen de rester con...heu j'veux dire jeune!!
Quant aux gros pourris qui puent il n'y a plus rien à attendre d'eux si ce n'est qu'ils se noient dans leur merde!

Lardon a dit…

très bien vu, cette gestation de fanzine !