20 août, 2011


Les capitalistes, quand on les regarde paniquer, on a vraiment l'impression qu'ils ne maîtrisent absolument plus leur destin. Il ne semble n'y avoir que le leur qui importe, plus rien n'existe à part leur idéal, leur monde puant. Et ils sont prêts à tout, ces cons-là.

1 commentaire:

John a dit…

En même temps c'est des capitalistes...